160 concours documentés 413 concours répertoriés
4 557 projets 43 303 documents

Un concours au dénouement controversé

par Audrée P. Mercier, publié le 2016-11-14
Lancé par l’organisme Muni-Spec Mont-Laurier en 2011, ce concours recherchait « un lieu moderne et performant pour les arts de la scène (…) un complexe éveillant un sentiment d’appartenance pour la région». Confronté à seulement trois propositions, le jury a choisi le projet de la firme Pelland Leblanc architectes & AEdifica à la suite d’un vote plutôt qu’à l’unanimité. Comme l’a souligné la journaliste Marie Gagnon, dans « Portail Constructo » en mars 2014, une controverse a conduit à l’annulation du concours, à une entente avec le second finaliste – FABG et Go Multimedia – ainsi qu’à deux appels d’offres.

Les trois finalistes sélectionnés sur la base de l’évaluation des dossiers de candidature devaient pourtant présenter des expériences comparables dans la réalisation de projets similaires. Pelland Leblanc architectes & AEdifica, les architectes FABG ainsi que la firme Brière Gilbert + Associés Architectes ont de fait présenté des projets conçus dans le cadre d’équipes pluridisciplinaires. Parmi les critères d’évaluation apparaissant au règlement du concours, notons l’importance accordée à la notion de polyvalence des lieux en regard des objectifs programmatiques, l’intégration au contexte et la mise en valeur de la cathédrale voisine, l’intégration du bois, de matériaux et de savoir-faire régionaux dans l’ensemble architectural et, de façon plus abstraite, la formalisation d’une approche conceptuelle éveillant un sentiment d’appartenance. Il semble que dans son évaluation finale, le jury a surtout tenu compte du respect du budget de construction ainsi que de l’expérience de « tous » les membres de l’équipe.

Le projet de Brière Gilbert et Associés se développait en trois nouveaux volumes cherchant à requalifier l'ensemble du site. La salle multifonctionnelle, le basilaire de l'accueil, la salle d'animation et la place publique composent un nouvel espace urbain cohérent et polyvalent. Si l’on reconnaît dans cette proposition une recherche rigoureuse ainsi qu’une démarche urbaine plutôt réussie, on peut aussi considérer que la proposition architecturale, en usant de formules architecturales convenues, restait globalement moins convaincante. Les membres du jury se sont d’ailleurs déclarés unanimement contre ce projet en raison de « nombreuses déficiences fonctionnelles », d’un dépassement budgétaire et ce, malgré le caractère polyvalent du parvis.

Déjà limitée à trois concurrents, la compétition n’opposait dès lors plus que deux équipes. Le projet de FABG présentait un lieu lumineux et chaleureux composant un ensemble civique en intégration avec la cathédrale et le centre Christ-Roi adjacent. La proposition se démarquait par la simplicité et l'élégance des formes orthogonales des volumes. Les architectes entendaient repenser le parvis de l’église et joindre les deux institutions par un nouvel espace permettant des rencontres informelles entre citoyens : jouant sur l’implantation de la salle de spectacles, alignée avec le mur vestige de la cathédrale et le centre Christ-Roi. Cette prise de possession du lieu semblait réussie, et l’alignement permettait une bonne visibilité du nouvel édifice. De façon générale, les qualités fonctionnelles du projet étaient bien organisées, permettant d’imaginer une probable multifonctionnalité de la salle de spectacle. Tout en soulignant « la conservation des arbres matures en bordure de rue », le jury s’est inquiété d’une « utilisation aussi généreuse des murs rideaux dans cette région » et de l’augmentation des coûts énergétiques entraînés par ce choix architectural tout en remarquant que le minimalisme de l’ensemble serait de nature à signer le renouveau du centre de Mont-Laurier.

Le projet présenté par l’équipe de Pelland Leblanc architectes & AEdifica fut désigné lauréat à la suite d’un vote. Cette proposition était portée par l’intention de proposer un lieu catalyseur des activités culturelles et sociales de la région et d'offrir un potentiel d'animation dépassant l'usage de la salle de spectacles tant dans les périodes que dans ses heures d'utilisation. Le projet était structuré sur deux notions importantes: le passage et les quadrants. L’articulation se faisait sur la base de son orientation physique et selon un déploiement des fonctions annexes à la salle sur les différentes faces du projet en un dispositif ceinturant la salle principale et permettant de lier l'ensemble des façades du projet à travers une lecture propre au lieu tout en jouant avec la qualité de son implantation. Sur le plan formel, les lignes diagonales des élévations accentuaient les quadrants énoncés dans l'approche conceptuelle, le jury y reconnaissant un « langage architectural (est) approprié (traduisant) bien l'usage du lieu ».

Sans qu’il soit possible de reconstituer le fil des péripéties dans les limites d’un éditorial d’introduction à ce dossier de concours, soulignons que le projet inauguré en novembre 2014 à Mont-Laurier fut celui de l’équipe de l’architecte Éric Gauthier de la firme FABG en consortium avec Go Multimedia : la corporation Muni-Spec Mont-Laurier, n’étant pas parvenue à une entente satisfaisante avec les lauréats du concours initial. Après deux années d’attente et autant d’appels d’offres, la construction de la nouvelle salle de spectacle de Mont-Laurier a pris forme selon un autre concept, dans le respect – assura-t-on - des grandes lignes du programme fonctionnel et technique : seules attentes initiales résistantes, par delà la controverse.
AVIS IMPORTANT : Sauf indication contraire, les photographies d'édifices et de projets proviennent d'archives professionnelles ou institutionnelles. Toute reproduction ne peut être autorisée que par les architectes, concepteurs ou les responsables des bureaux, consortiums ou centres d'archives concernés. Les chercheurs de la Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture ne peuvent être tenus responsables pour les omissions ou les inexactitudes, mais souhaitent recevoir les commentaires et informations pertinentes afin d'effectuer les modifications nécessaires lors de la prochaine mise à jour.
info@ccc.umontreal.ca
Production
Partenaires